top of page

DANGER : Construction d'un port, l'importance de nous aider.

Amis du Projet Nature,

bonjour,



Eh bien voilà, c’est officiel, notre président Lionel alias Abdoulaye, nous a baptisés. Notre équipe se compose désormais de Awa (Annick) et Alioune (Laurent), Mariama (Michèle) et Lamine (Dominique), Aimée (Valérie) et Seydou (Stan), Amy(Céline), Wabine (Véronique), Samba (Benoît) et Aissatou (Esther).


Forts de notre nouvelle identité sénégalaise, nous voudrions partager avec vous le problème qui a motivé notre projet de nettoyage des plages.


Depuis 2020, le gouvernement sénégalais à signé un accord avec Dubaï Ports World pour la construction d’un port qui s’étale sur plus de 600 hectares entre les villages de Toubab Dialaw et Ndayane, et empiète sur l’Océan Atlantique jusqu’à 18 mètres de profondeur et plus. Loin de nier l’impact économique que ce port pourrait apporter, nous devons malgré tout être conscients de la grande catastrophe écologique qu’il pourrait engendrer pour l’Afrique de L’Ouest.




En effet, nous raconte Massogui Thiandoume de L’Alliance des Communautés pour la Santé, il y a des tortues qui viennent pondre sur la plage de Pierre de Lisse, On a déjà aperçu des baleines à bosse qui viennent mettre bas au large de nos côtes. Sans compter toutes les zones humides de reproductions d’espèces, comme la lagune de Ndiongo, un parc à oiseaux.” D’autres réserves subiraient aussi les conséquences de cette construction comme la lagune de la Somone et même le parc naturel de Popenguine sans oublier les espaces culturels tels que Sobo Badé ou l’Ecole des Sables dirigée par la célèbre danseuse Germaine Acogny de Toubab Dialaw. Il ne faut pas oublier non plus que ce port aura des retombées sociales. Des fermiers qui vivent aujourd’hui d’une agriculture écologique risquent d’être expropriés. Les Lébous, ces pêcheurs traditionnels qui partent en mer en pirogue, pourraient ne plus avoir de poissons après le passage des chalutiers. Ce projet entraînera aussi inévitablement le passage de centaines de camions chaque jour et une pollution accrue des plages.


Face à cette dégradation de l’environnement, notre équipe du Projet Nature SBS s’est engagée à passer à l’action. Dès janvier 2024, nous nettoierons les plages, installerons des panneaux pédagogiques, créerons un partenariat avec Recuplast pour le recyclage des déchets plastiques et une collaboration avec les complexes hôteliers de la région pour la sensibilisation des villageois de Toubab Dialaw ( petite-côte Dakar) et de Diarrère (Fatick) à la protection de l'environnement.


Nous ne pouvons pas empêcher la construction de ce port mais nous pouvons en limiter les effets néfastes. Plus que jamais, nous avons besoin de vous et de votre soutien. N’hésitez plus et visiter notre site FB ou faites un don à notre association :

Tous les villageois de Toubab Dialaw vous en seront reconnaissants et nous aussi.


A vos agendas ! Notre prochaine activité vous permettra de découvrir la ville de Tournai et ses différents attraits sous la forme d’un jeu de piste. Alors, rendez-vous le 26 février prochain sur le parking de l’Esplanade du Conseil de l'Europe à côté de la maison de la culture de Tournai. Une surprise vous attendra en fin de parcours. Nous ne manquerons pas de vous informer sur les détails de cette belle après-midi à passer ensemble dans nos futures publications. Nous vous attendons nombreux.


L’équipe Projet Nature SBS.







Comentários


Posts à l'affiche